Comment lire les comics (1) : Introduction

Batman : Cover to cover

Enjoy, le comic book a bientôt 100 ans. Pour rappel, le comic book est le terme générique employé pour désigner la bande dessinée américaine. Et si, au début, il s’apparentait à un périodique vendu dans les grandes surfaces, il prend aujourd’hui de multiples visages, du magazine mensuel à l’album cartonné (communément appelé graphic novel). L’objet en lui-même est apparu dans les années 20, destiné au départ à rééditer des planches parues dans les journaux (ce n’est qu’à partir de 1935 qu’il commença à proposer des contenus inédits). Et même avant lui, la planche de bande dessinée (ou strip) existait déjà depuis le 19e siècle, si bien, que, de Little Nemo à Superman en passant par Jimmy Corrigan, ils sont nombreux à pouvoir aujourd’hui prétendre au rang de héros de bande dessinée.

Variété de l'industrie

Et de fait, si les super-héros occupent aujourd’hui la plus grande place, tel n’a pas toujours été le cas. Ainsi parla-t-on davantage des crime et horror comics dans les années 50 ou des funny animals entre 1940-45. Une créativité effervescente à laquelle on a souvent du mal à avoir accès. Tous ces fascicules originaux sont chers, très chers, et les rééditions sous forme de compilation difficilement accessibles en France. Notons quand même ce site, Grand Comics Database, qui constitue une sacrée base de données, recensant chaque numéro de chaque périodique (avec mention de la date, des auteurs, résumé, couverture, etc). Voir à cette adresse : http://www.comics.org/

Pour les anglophones, DC et Marvel ont commencé à numériser leurs fonds, nous permettant, moyennant quelques sous, d’accéder à de formidables trouvailles. Notamment des comics des années 30 et 40 dont le prix s’élève pourtant aujourd’hui à quelques millions. Détail, mais non des moindres, les numérisations sont de très bonne qualité, servies par des logiciels de lecture qui rendent la lecture sur écran très confortable. Pour ceux qui s’intéressent par exemple aux super-héros pendant la 2nde Guerre Mondiale, c’est l’occasion de voir en quoi ces derniers servaient un discours de propagande sur l’effort de guerre. Exemple avec cet encart dédié à Captain America (extrait de Captain America Comics n°15, juin 1942) :

Effort de guerre - captain america 15

Aussi, étant donné l’énorme matière que représente cette production, c’est en toute logique qu’une littérature critique a récemment commencé à émerger, qui retrace le parcours de cette industrie au fil de son premier centenaire. Or, l’industrie du comic book se comprend selon différentes problématiques. Sur la question de ses contenus narratifs tout d’abord, de manière à saisir comment le genre du super-héros a progressivement dominé la bande dessinée américaine et comment les acteurs de la production ont travaillé à sa portée iconique, que ce soit dans les comics, au cinéma, ou dans les jeux vidéo. Mais aussi sur des facteurs plus pragmatiques et économiques : quelles stratégies sont utilisées pour conquérir une diversité de lectorats, par exemple? Ou comment la notion d’auteur a-t-elle évolué dans ce secteur si particulier, où s’exerce une forte pression éditoriale (voir ici ou )? Et aussi, finalement, qu’est-ce qu’on entend par « auteur » de comics ? Est-ce le scénariste? Le dessinateur? Celui qui réalise l’agencement des cases et la mise en page? Et l’éditeur lui-même? N’est-il pas aussi à considérer comme un créateur, étant à l’origine de projets narratifs (type relance, réécriture, etc.)?

Bref, toutes sortes de questions soulevées par une littérature critique de plus en plus importante, de la thèse universitaire à l’essai de vulgarisation, en passant par des ouvrages de passionnés ou des revues spécialisées. Petit tour bibliographique des domaines thématiques traités : angle historique et socioculturel, présentation de personnages, ouvrages sur les artistes, et études de planches.

Une réponse à “Comment lire les comics (1) : Introduction

  1. Pingback: Comment lire les comics (3) : Super-héros, Beaux-Livres et Encyclopédies | Le super-héros et ses doubles·

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s