Le super-héros de 1980 à nos jours

Mort du justicier, regard critique, parodique ou nostalgique : le comic book, aujourd’hui, c’est quoi? Coup de projecteur sur ces super-héros qui, un jour, rencontrèrent leur(s) double(s).

Supreme_FamilySuperman et sa clique – De quoi parlons-nous lorsqu’on cause de la réécriture dans le genre superhéroïque ? Petit panorama de différents cas avec l’exemple de Superman et de ses avatars. Entre imitation, parodie et transformation, on verra qu’un jour Superman fut communiste pour, le lendemain, s’engager dans le gouvernement de Reagan. Et parmi tous ces doubles du héros, lequel est vraiment le bon ? [SOMMAIRE]

 

Batman Kubert GaimanLa chute des super-héros : fin de l’innocence ou retour nostalgique ? – De l’innocence légère à une cynique amertume, la mort superhéroïque est souvent l’occasion de rendre un hommage aux grands de ce monde, de revenir sur leur passé merveilleux, voire même, pourquoi pas, d’en faire un nouveau présent. Batman et Superman, les deux gardiens du panthéon, en ont récemment fait les frais. Voici donc un dossier consacré à certains de leurs récents décès et au discours mi-nostalgique mi-ironique qui les caractérise. [SOMMAIRE]

Astro CityImaginaire du ciel chez les justiciers – Plein soleil, crépuscule ou aube, chaque super-héros possède son ciel et sa propre lumière. Mais qu’imagine-t-on dans ce ciel ? Des anges, des chérubins ? Et si, avec le justicier, on refaisait un tour dans les cieux pour constater que, loin d’un imaginaire christique, ces derniers symbolisent en fait dans les comics le berceau même de la création ? [SOMMAIRE]

 

coverLes fous d’Arkham : une histoire de la folie – Le Joker, Double-Face, Poison Ivy, le Chapelier Fou… Ils sont nombreux, ces célèbres criminels, à peupler les cellules de l’asile d’Arkham. De la bande dessinée au cinéma en passant par le jeu vidéo, celui-ci, au fond, arbore toujours différents visages et s’inspire d’une longue généalogie d’images de la folie, tant dans les arts que dans la littérature. Aussi, ce dossier se propose d’explorer les secrets de cet asile et de ses occupants, juste pour voir comment histoire de la psychiatrie et histoire artistique s’y rejoignent. Et avec ça, une vraie question : les fous de Batman ne seraient-ils pas les sages de demain ? [SOMMAIRE]

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s